Botanicanna

Slow living Spiritualité

5 astuces pour débuter la méditation

30 mars 2020
débuter la méditation

Cela fait quelques années que je pratique la méditation mais récemment, j’ai décidé de m’y mettre tous les jours. Et les résultats sont impressionnants ! Je me sens plus calme, plus en maitrise et surtout plus dans le moment présent. Parfois j’ai un objectif comme pendant les rituels de lune, et parfois, je me laisse juste aller. Je lâche prise et reviens à l’intérieur de moi. 

Dans cet article, j’avais envie de vous donner des conseils pour que vous aussi puissiez débuter la méditation sans bouger de chez vous.

Pourquoi pratiquer la méditation ?

La méditation a beaucoup de bienfaits, elle permet de relâcher la pression et de se détendre. Sur le plus long terme elle favorise la bonne santé mentale en réduisant le stress et le temps d’endormissement.

Elle permet aussi une meilleure connaissance de soi et inspire la bienveillance envers soi et les autres. Bref, la méditation, c’est cool.

1. S'installer confortablement

Pour méditer, il est important d’être bien installé. Mettez-vous dans une pièce dans laquelle vous vous sentez bien, en confiance et dans laquelle vous ne serez pas dérangé. S’il y a beaucoup de monde dans la maison, n’hésitez pas à les prévenir que vous avez besoin d’un temps tranquille. Cela vous évitera le stress du “ça se trouve quelqu’un va rentrer”.

La position la plus connue pour méditer est en tailleur avec un zafu sous les fesses (coussin de méditation rond, assez rigide pour garantir une bonne posture) mais vous pouvez trouver la position qui vous fait du bien. Au tout début de ma pratique, je ne méditais qu’allongée car c’était la seule position qui me mettait en confiance et qui me permettait de me détendre. Maintenant j’aime méditer assise. À vous de trouver la posture qui vous conviendra le mieux.

2. S'aider de méditations guidées

Au début, méditer n’est pas facile. On ne sait pas comment s’y prendre, ni quoi faire. Les méditations guidées sont un excellent moyen d’apprendre à le faire.

Il existe de nombreuses applications qui proposent ce service comme Petit Bambou  ou Mind et une multitude vidéos sur Youtube. L’avantage de ces méditations guidées est qu’elles sont orientées pour un objectif particulier : s’ancrer, mieux dormir, se détendre etc. 

3. Respirer

Je vous vois venir, “oui c’est bon, respirer je sais faire”. Êtes-vous sûrs ? Les trois quarts du temps, dans nos journées bien remplies nous oublions de vraiment respirer. La respiration est courte, pas régulière, coupée. Pour méditer, il vous faudra reprendre conscience de votre souffle et de prendre de grandes inspirations et relâcher toute votre pression sur des expirations.  

4. Ne pas se juger

Pendant mes rituels, j’adore me créer une ambiance dans laquelle je me sens bien et qui booste mon intuition, mes ressentis. Chaque rituel est différent et s’adapte à mes envies du moment mais voici quelques outils que j’utilise régulièrement :

Ce point est très important. Méditer ne veut pas dire ne plus penser, ou ne penser à rien. Des pensées et des émotions vous traversent, c’est normal ! L’important est de les accueillir avec bienveillance et de les laisser aller comme un petit nuage qui vous quitte doucement.

Méditer ne veut pas dire non plus, ne plus bouger d’un pouce (vas-y, tu peux te gratter le nez). D’ailleurs, beaucoup de personnes méditent en mouvement, en faisant du yoga, en cuisinant, en courant.

5. Pratiquer régulièrement

Pour vraiment voir les effets positifs de cette pratique sur le long terme, la régularité est importante. Il vaut mieux méditer 5 minutes tous les jours que de faire 1h une fois par mois. Prenez la méditation comme un moment pour vous, pour votre bien-être et pour reprendre conscience du moment présent. Alors quoi de mieux que de se faire du bien chaque jour ?

Avez-vous déjà médité ? Pratiquez-vous régulièrement ?

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Plus de conseils ? Rejoins la communauté Instagram !
REJOINDRE