Botanicanna

Zéro déchet

Suis-je capable de réduire mes déchets ?

10 septembre 2019
Combattons les idées reçues, vous êtes capable de réduire vos déchets

Stop aux idées reçues ! 

En discutant avec une amie de mon initiative de favoriser une manière de consommer qui soit meilleure pour moi et pour l’environnement, elle m’a fait part de ses doutes, ses blocages. Tous, ancrés à cause de différentes idées reçues qu’elle avait intégrées par rapport au zéro déchet. J’ai aussi pris conscience qu’une remarque revenait souvent dans mon entourage : “j’aimerais bien, mais je n’en suis pas capable”.

Sommes-nous tous vraiment capables de réduire notre impact sur l’environnement en réduisant nos déchets ? Trêve de suspens, je vous spoile la suite : un grand OUI ! Les barrières que l’on a sont uniquement dans nos têtes et il est tout à fait possible de passer outre. Il suffit de regarder les points de blocages et de trouver une solution qui nous convienne, tout simplement. Alors, sans plus attendre, voici les plus grandes idées reçues que j’ai pu entendre et comme les affronter.

Ça coûte cher.

Ah… La numéro 1 des idées reçues. La vérité c’est que réduire ses déchets fait économiser de l’argent ! Je n’ai jamais autant économisé que depuis que je fais attention à ma consommation. Pour expliquer tout cela, reprenons depuis le début. Consommer mieux, plus raisonnable et zéro déchet peut sembler cher à première vue. Effectivement, les magasins bio sont souvent les lieux les plus accessibles pour consommer en vrac. Il est vrai aussi que les produits coûtent plus cher que dans n’importe quel supermarché. Cependant, il faut regarder à plus haute échelle. Consommer mieux n’intervient pas que sur la sphère de l’alimentaire, mais dans tous nos achats : vêtement, ameublement, produits cosmétiques etc.

Si mieux consommer veut dire acheter des produits de meilleure qualité, locaux ou avoir l’assurance qu’ils ont été fabriqués dans de bonnes conditions, avec des matériaux qui ne sont pas néfastes à notre santé ou notre environnement, cela veut aussi dire ne plus sur-consommer. Acheter seulement ce dont nous avons besoin. Alors oui, les soldes d’été sont très tentants, mais avons-nous vraiment besoin de cette dixième paire de baskets ? On se rend très vite compte que notre budget shopping diminue énormément lorsqu’on consomme de cette manière. Encore mieux, on va pouvoir investir dans des pièces intemporelles de bonne qualité qui nous accompagneront durablement.

Il est parfois difficile ou très coûteux de trouver des marques éthiques et responsables, notamment lorsqu’il s’agit de produits électroniques comme les smartphones ou l’électroménager. La solution est simple et peu coûteuse : les achats de seconde main ou reconditionnés puisque nous allons redonner vie à un objet qui était destiné à la poubelle. Et là, rien de mieux pour le porte-monnaie puisque les prix vont être beaucoup plus bas que sur du neuf et la qualité égale.

Ça demande du temps.

Oui et non. Si l’on prend la nourriture par exemple, effectivement, pour réduire ses déchets, il va falloir passer plus de temps en cuisine. Néanmoins, on peut gagner du temps avec certaines astuces. Par exemple, quand je cuisine un repas, j’en fais toujours en plus grosse quantité et j’en congèle ensuite pour les jours de flemme.

L’autre crainte venait du fait de faire ses cosmétiques soi-même. Contre toute attente, ce n’est pas plus long de faire ses cosmétiques que de magasiner pour aller les acheter. Pour mon déodorant par exemple (recette à retrouver ici) en 10 minutes, c’est bouclé. Plutôt rapide ! Souvent, j’essaie de faire tous mes produits dans la même journée et cela me fait gagner beaucoup de temps de préparation.

Pssst… si tu cherches des astuces zéro déchet simple et rapide, suis moi sur Instagram

C’est contraignant.

C’est vrai qu’il y a certaines choses qui peuvent sembler contraignantes comme cuisiner plus ou faire ses propres produits cosmétiques. Néanmoins, réfléchissons autrement. Effectivement, si l’on reprend l’exemple des produits de beauté faits maison, ça demande un peu plus d’effort que d’aller les acheter. Néanmoins, je ne sais pas pour vous, mais moi mes produits se terminaient toujours le dimanche et je me retrouvais souvent dans l’impossibilité de m’en procurer. Maintenant je n’ai plus le problème, si je constate un soir ou un dimanche que mes cheveux sont secs par exemple et que j’ai besoin d’un masque, je prends des ingrédients de mon frigo et hop, j’ai un masque. Le fait de savoir que je peux tout faire moi-même m’a ôté le stress de toujours manquer d’un produit. Cela enlève aussi quelques habitudes du quotidien sacrément casse-pied comme devoir sortir les poubelles tous les trois jours !

Est-ce que vous avez des peurs ou craintes liées à la réduction de vos déchets ?

Vous avez constaté d’autres idées reçues que vous entendez au quotidien ?

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Plus de conseils ? Rejoins la communauté Instagram !