Botanicanna

Podcast Zéro déchet

Zéro déchet, comment débuter ?

13 avril 2020

C’est en me renseignant sur une vie plus responsable que je me suis engagée dans une démarche zéro déchet. Néanmoins, avec tout le contenu disponible sur les réseaux sociaux, on peut se sentir perdu et ne pas savoir comment s’y prendre ou par quoi commencer. Dans cet épisode, je vous livre ma méthode qui m’a permis d’engager une démarche de réduction de mes déchets en 5 étapes. 

1. Prendre conscience de sa consommation

Prendre conscience de sa consommation est capitale dans sa démarche zéro déchet. Je me suis rendu compte que lorsque je faisais mes courses, j’achetais par mimétisme, par habitude mais sans trop savoir pourquoi j’achetais certains produits. Je ne réfléchissais pas non plus aux emballages. Je me laissais guider par le marketing et la publicité sans me poser de questions. La première chose que vous pouvez faire c’est de vous poser la question et d’observer : qu’est-ce que j’achète ? Est-ce que ces produits sont bons pour moi ? Comment sont emballés les produits que je ramène à la maison ? Les emballages me sont-ils utiles après l’usage principal ? Pourrais-je acheter mes produits sous d’autres formats plus écologiques ? 

2. Stop à la surconsommation

Auparavant surconsommatrice et acheteuse compulsive, j’ai pris conscience de ma manière d’acheter en analysant ma manière de consommer. J’ai décidé d’arrêter ce mode d’achat pour me recentrer vers l’essentiel et ne pas alimenter le système qui nuit à notre planète. Pour cela, j’ai tout d’abord commencé par me satisfaire de ce que j’avais déjà dans mes placards. A la Marie Kondo, j’ai reconnecté avec mes objets et je me suis vraiment rendu compte que je n’avais besoin de rien de plus. J’essaie aujourd’hui de n’acheter que ce dont j’ai vraiment besoin ou qui me tient à coeur. 

Ancien article : Comment arrêter la surconsommation ? 

3. Refuser

Nous sommes la cible de produits promotionnels par milliers. Oui, c’est agréable de se voir offrir un objet gratuit mais, avant ma démarche zéro déchet, je n’avais jamais réfléchi à l’impact de dire oui. Lorsque nous acceptons un produit, nous faisons à la marque que nous sommes ok et demandeur de ce genre d’action. Nous allons alors créer un manque dans le stock de cet objet offert qui va être bien entendu remplacer, donc produit de nouveau dans des conditions pas toujours éthiques. Ces objets sont vastes et peuvent être partout : sac en papier/plastique d’un magasin, un prospectus dans la rue, un échantillon de parfum, un stylo lors d’un événement. Avant d’accepter, posez-vous cette question : en ai-je vraiment besoin ou est-ce qu’il va finir au fond d’un tiroir ou à la poubelle ? 

4. Remplacer le jetable par le durable

Attention, l’idée n’est pas de jeter tout à la poubelle pour remplacer par le durable. Cela serait complètement contre-productif de gaspiller les produits en les jetant. Je vous invite à les terminer jusqu’au bout avant de les recycler et les remplacer par des alternatives durables. De nombreuses alternatives au jetable existent, vous trouverez beaucoup d’inspirations sur les réseaux sociaux comme Instagram, Youtube ou Pinterest. 

5. Chaque geste compte

Je ne pense pas qu’il soit possible pour tout le monde d’être à 100% zéro déchet. Cela dépend beaucoup d’où nous vivons, de nos manières de vie etc. Donc pas de pression ! Chaque geste compte. Si vous êtes dans une démarche de consommation plus raisonnée et de réduction vos déchets, c’est vraiment génial. Ne sous-estimez pas votre pouvoir d’influence. D’une manière générale, votre entourage sera très inspiré de vous voir consommer différemment et sera inspiré à vous suivre. 

Prêt(e)s à démarrer à réduire vos déchet ?

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Reply Céline 28 avril 2020 at 9 h 48 min

    Hello Anna,
    Super ton premier podcast 🙂 Il est clair, précis et plein de bonnes astuces pour mieux consommer.

  • Laisser un commentaire

    Plus de conseils ? Rejoins la communauté Instagram !
    REJOINDRE